lundi 13 août 2012

Ouessant 2012, c'est dans quatre jours !

Un billet qui va se contenter de relayer un message mail que j'ai reçu aujourd'hui, parce qu'il me semble donner une image assez précise de ce Salon du livre insulaire absolument extraordinaire (évidemment je suis de parti pris puisque j'ai été invité par deux fois à y participer, d'abord en tant qu'auteur de l'ouvrage "Un lieu de quatre vents", ensuite comme membre du jury du prix du livre insulaire).

Je ne refais pas ici l'éloge de ce Salon et de l'association CALI qui l'organise avec constance depuis 1999 (cliquez ici pour voir les autres billets de ce blog à ce sujet consacrés).

Je me contente de vous donner les liens qui vont vous permettre de :
- voir toutes les rubriques et activités de ce Salon et de cette association (résidence d'écrivain, conférences, édition d'une revue, etc etc)
- voir le programme des cinq jours de festivités
- voir la liste des éditeurs présents (notons la présence des éditions corses Albiana)
- voir la liste des ouvrages qui sont entre les mains des membres du jury (et ici un lien vers un billet reprenant les titres des ouvrages corses en lice)

Je note seulement l'absence de Numér'île cette année (en espérant que cette absence est provisoire). (AJOUT du 16 août : j'avais mal lu le programme, nos trouvons un moment réservé aux professionnels pour évoquer le livre numérique, ce sera le lundi 20 août à midi... désolé pour l'erreur.)

Je pose tout de même une question générale (histoire d'en discuter) : la littérature corse a été présente lors du Salon de Ouessant en 2006 avec d'autres îles de la Méditerranée ; il faudrait qu'un des prochains salons (en 2015, pour les 25 ans de la publication du chef-d'oeuvre de G. Thiers "A Funtana d'Altea" ?) soit notamment consacré à la littérature corse, elle le mérite, et ce serait une occasion magnifique de la donner à lire et à voir à tous les amoureux et curieux des littératures insulaires. Non ?

Bien, voici le message que j'ai reçu de la part des organisateurs, bonne lecture et bravo à tous ceux qui auront eu la bonne idée d'être dans les parages de cette extraordinaire petite île couverte de murets, de moutons, de lapins et de phares (ah le Créa'ch !)...

Bon vent au Salon d'Ouessant !

(Je relaierai le résultat des différentes prix qui devraient être annoncés le dimanche 19 août : j'espère que les recueils de poèmes de Jean-François Agostini auront tapé dans l'oeil du jury ; ceci dit, je ne focalise pas sur les prix et autres colifichets, comme les appelle Norbert Paganelli, je les vois simplement comme le signe réel d'une lecture réelle ; la discussion peut alors commencer...)

--------------


île d'Ouessant - du 17 au 21 août 2012 - 14e édition
salon international du livre insulaire

Dans l'Océan, il y a plus d'îles que de continents.

Sur ces îles, vivent des écrivains, des éditeurs, des insulaires.

Chaque année, ils convergent vers l'Archipel des Lettres : Ouessant, île bretonne de l'Iroise, pour présenter aux visiteurs leurs nouveautés littéraires.

Antilles, Cuba, Haïti sont mises à l'honneur, réunies sous le titre « Caraïbes : Récifs et Récits. »

Écrire, publier, diffuser ? un chemin parsemé de récifs comme les lectures d'aventures maritimes de notre enfance... Écrire en résidence à Ouessant, dans un sémaphore : récits de création de l'écriture insulaire. Ils écrivent, lisons-les.

Les hommages littéraires seront consacrés à Joseph Zobel, aux dix ans d'amitiés entre Ouessant et la Nouvelle-Calédonie, au centenaire du Goncourt pour « Les filles de la pluie », mais pourquoi pas aussi aux îles à la dérive d'E. Hemingway, aux îles charnières, à Black Atlantique...

Plus de 45 éditeurs mettront en lumière leurs ouvrages, souvent introuvables ailleurs : Caraïbes, Polynésie, Océanie, Corse, Réunion et Océan Indien, Madagascar et îles du Ponant.... Près de 80 auteurs seront présents pendant les cinq jours pour des rencontres, table-ronde, dédicaces, partager des moments avec chacun, entre la place de l'Église Saint-Pol-Aurélien et sûrement les 5 phares de l'île en nocturne.

Ce salon est gratuit. Comment vous décrire ce salon, le seul dans le monde francophone consacré à la rencontre des littératures insulaires ? Il est au milieu de la mer, sur une île, et ne ressemblent à aucun autre.

Tout le programme est consultable sur le site.

On vous attend à l'arrivée du bateau.

c'est vendredi à 16 h00...

Salon international du Livre insulaire. Association Culture, 
arts et lettres des îles. 
BP 10. 29242 OUESSANT (Finistère-Bretagne-Ponant)
Tel 06 81 85 41 71 salon@ livre-insulaire.fr www.livre-insulaire.fr

Aucun commentaire:

Publier un commentaire